LA COMMUNE DE PALLUEL
LA COMMUNE DE PALLUEL

.........................L'HISTOIRE DU VILLAGE.................

Le village prends naissance au Moyen âge vers 1065/1275.

Cette commune a pris son nom de la situation marécageuse, PALLUEL vient de PALUS, marais.

A cette époque, le charbon était rare et les foret appartenaient aux seigneurs.Mais on leur autorisait à la récolte de la tourbe et l'utilisation des pâtures.

 

Au XIXéme, le charbon remplace progressivement la tourbe, cette dernière reste utilisé pour fumer l'ail de nos producteurs d'ail.

 

En 1967, Palluel a été defasté par une tornade de force 5, la plus grosse tornade en France, 7 personnes décédées et 72 blessées

..........LA LEGENDE DU MARAIS DE PALLUEL......

Histoire de Ste

Les Clairs sont une succession d’étangs près de Palluel qui, il y a bien longtemps, faisait très peur à quiconque s’en approchait, car ces étendues d’eau formées par la Sensée étaient surveillées par une fée nommée « la dame des Clairs ». L’épouse d’un pauvre tisserand  de Palluel qui attendait un enfant, rêve une nuit,  que si elle mange de la véronique cueillit à minuit le jour de la pleine lune dans les jardins de la dame des Clairs, elle mettra au monde une très jolie fille qui aurait la plus merveilleuse des chevelures. Le tisserand  exécute  les désirs de sa femme. Il rencontre la dame des Clairs et lui explique la raison de sa visite dans les étangs. Celle ci accepte que le tisserand entre et cueille la plante dans ses jardins à la condition qu’il lui apporte l’enfant naissant le lendemain à la même heure que la cueillette. L’homme accepte, sachant que sa femme n’était pas encore prête à accoucher. Le lendemain, l’enfant naît à la stupéfaction de tout le monde.

Plusieurs années plus tard, le tisserand se voit devoir exécuter  sa promesse. Il remet l’enfant, nommée Véronique, à la dame des Clairs qui l’enferme dans une tour de verre et qui interdit quiconque de s’en approcher. Un jeune comte d’Oisy le Verger tombe amoureux de la jeune fille à la très longue chevelure blonde, et l’enlève plusieurs fois hors des Clairs, malgré les menaces de la fée.

Lors d’une escapade, Véronique épouse le Comte. Ils ont ensemble des jumeaux et vivent heureux durant quelques années, jusqu’au jour où les menaces de la fée se réalisent. Un des enfants meure frappé par une maladie soudaine. Le comte d’Oisy,  désabusé par le décès d’un des jumeaux, passe son temps de plus à la chasse dans les étangs, jusqu’où un jour il croise la dame des Clairs. Celle ci le reconnaît, entre dans une rage folle et l’entraîne dans les eaux sombres de l’étang. Le deuxième enfant  n’accepte pas ces deux disparitions et sa santé se dégrade lui aussi peu à peu.

Véronique organise sans succès des nombreuses recherches dans les marais pour retrouver son mari. Les pêcheurs disent, que certain soir de Noël lorsqu’on lance des pierres près des berges du plus grands des Clairs, le visage du comte apparaît à la surface.

Une nuit, l’enfant décédé apparaît et remet à Véronique trois pommes d’or aux pouvoirs magiques. Véronique se rend à l’endroit désigné par les pêcheurs et lance tout à tour les trois pommes qui délivrent son mari du sortilège de la dame des Clairs.

 

                      Comme dans toutes les légendes, ils vécurent depuis, heureux et eurent beaucoup d’autres  enfants……

Mairie de Palluel
rue d'en haut

62860 Palluel

Tél. :  03 21 48 35 86

Fax :  03 21 55 65 53
mairie.palluel@wanadoo.fr
cliquez pour les Actualités du site
Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
© commune de palluel